Bertrand Delanoë se félicite sur sa politique du logement
envoyer l'article par mail envoyer à un ami article du 30/11/2007 12:13

Bertrand Delanoë défend son bilan à la veille des élections municipales. Le
maire PS sortant de Paris entend notamment se servir de l’arme du logement
dans la bataille qui va l’opposer à Françoise de Panafieu. Bertrand
Delanoë a notamment affirmé qu’à la fin de son mandat, il aurait financé « 
plus de 30 000 logements sociaux » à Paris dont « 6 000 pour l’année 2007 »,
alors qu’il en avait promis 20 000 au rythme de 3 500 par an. « Dans le mandat
précédent, on a fait un peu plus de 50 logements sociaux dans le XVIème,
moi j’en aurai fait 797, parce qu’il ne faut pas concentrer tous les logements
sociaux là où il y en a déjà 40% » a-t-il déclaré, devant une manifestation du
collectif des « mal logés en colère ». Il reconnaît toutefois qu’il faut « aller audelà » des 30 000 logements sociaux financés prévus à l’horizon mars 2008
et ambitionne d’atteindre, dès 2014, l’objectif de la loi SRU (solidarité et
renouvellement urbains) imposant 20% de logements sociaux en 2020. Et
pour y arriver, Bertrand Delanoë a expliqué que, même si l’on « construit
beaucoup de neuf à Paris », il faut aussi acheter « des lieux voués à la spéculation ».



© 2009 Rénover l'immobilier I mentions légales I contacts
Réalisation : getshorty
autre site: