Les notaires dans la rue
envoyer l'article par mail envoyer à un ami article du 2/10/2014 15:47

Des milliers de notaires ont défilé – la première fois pour nombre d’entre eux – pour protester contre le projet de réforme des professions réglementées porté par le gouvernement. Jean Tarrade, président du Conseil supérieur du notariat, a rappelé le rôle indispensable des notaires pour l’Etat. « Nous n’alourdissons pas la dépense publique. Bien au contraire, puisque nous allégeons l’Etat et les administrations de la Justice et des Finances, de tâches innombrables qui, sans nous, entraveraient plus encore la charge publique ». « Quel est notre seul tort ? Etre performant au service de l’Etat et des Français. Les technocrates de Bercy ne connaissent rien à la vraie vie, enfermés qu’ils sont dans leur bureau sur les bords de la Seine », a surenchéri Pierre-Luc Vogel, premier vice-président du conseil supérieur du notariat.
Le président du CSN a également démonté l’argument selon lequel les notaires coûteraient chers aux consommateurs. « Une étude a comparé le système britannique au notariat français et que croyez‐vous qu’il en ressort ? Que le notaire français est dans la plupart des opérations de succession ou de mutations immobilières, moins cher que le système anglais ». Soulignant que le notariat du 21ème siècle est en marche, avec des offices en pointe sur les nouvelles technologies (comme la signature électronique sécurisée) et inscrites dans une démarche de qualité, Pierre-Luc Vogel a glissé quelques idées au gouvernement pour réaliser des économies. « Pourquoi ne pas par exemple nous confier le fichier immobilier ? Voilà une économie de 3000 fonctionnaires qui pourront être affectés à d’autres tâches utiles aux citoyens ». A bon entendeur.

Pétition :
https://www.dropbox.com/s/kbx8ohym8...]




© 2009 Rénover l'immobilier I mentions légales I contacts
Réalisation : getshorty
autre site: