Rénovation énergétique : un rapport plaide pour un maintien des prêts aidés
envoyer l'article par mail envoyer à un ami article du 30/03/2017 11:37

Un rapport sur les « Financements de la rénovation énergétique des logements privés et tiers-financement », confié au président du Plan Bâtiment Durable, Philippe Pelletier, préconise le maintien du cumul de l’éco-PTZ avec le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) qui octroie un allègement fiscal de 30% aux ménages qui font des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Maintenir l’éco-PTZ apparaît « indispensable », tout comme soutenir l’éco-PTZ collectif, récemment créé pour financer les travaux d’économie d’énergie dans les copropriétés, qui semble « emporter la décision de travaux » lors des assemblées générales de copropriétaires, souligne le rapport. En parallèle, il plaide pour une stabilité des dispositifs, au moins pour les 5 prochaines années, de 2018 à 2022.
En dépit d’une simplification, les niveaux de distribution des prêts aidés à la rénovation énergétique ont été divisés par deux : 19 000 en 2016 contre 40.700 en 2011.



© 2009 Rénover l'immobilier I mentions légales I contacts
Réalisation : getshorty
autre site: