Le PTZ et le Pinel en version extensive
envoyer l'article par mail envoyer à un ami article du 15/11/2017 08:15

Les députés ont voté en commission le maintien du prêt à taux zéro (PTZ) dans le neuf pendant deux ans supplémentaires pour les communes en zone périurbaine ("B2") et rurale ("C"), où le marché immobilier est moins en tension. Le projet de loi de finances pour 2018 devait supprimer le PTZ dans ces zones, mais face aux protestations des professionnels de l’immobilier et des maires ruraux, Emmanuel Macron avait annoncé début octobre qu’il serait finalement maintenu pendant deux ans.
Environ 6 PTZ sur 10 dans l’immobilier neuf bénéficient à des familles vivant dans ces zones périurbaines et rurales. Accordé sous conditions de ressources, le PTZ coûte 800 M€ chaque année à l’Etat qui en prend en charge les intérêts d’emprunt.
Les députés ont également adopté un autre amendement pour maintenir le dispositif "Pinel" dans les communes situées en zone B2 et C bénéficiant d’un agrément (c’est-à-dire les communes caractérisées par des difficultés d’accès au logement).



© 2009 Rénover l'immobilier I mentions légales I contacts
Réalisation : getshorty
autre site: