Ancien : en hausse partout
envoyer l'article par mail envoyer à un ami article du 16/02/2018 11:14

L’ancien ne connait pas la crise. Dans l’individuel comme dans le collectif, en Ile-de-France comme en régions, dans les prix comme les volumes, tous les indicateurs sont orientés au vert. Pour les Notaires de France, le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois atteint un nouveau record historique (958 000) à fin octobre 2017. En Île-de-France, les prix des logements anciens augmentent de nouveau : sur un an, la hausse des prix atteint 4,8 %, après 3,9 % au deuxième trimestre et 3,4 % début 2017. Pas question pour autant de s’inquiéter d’un emballement de la machine immobilière. "L’indicateur avancé des avants-contrats tend vers une stabilisation des prix des logements anciens par rapport à ceux constatés en septembre 2017. Pour autant, l’effet de rattrapage vu plus haut n’est pas infini et pourrait donc atteindre sa limite courant 2018, générant ainsi des volumes un peu moins dynamiques", soulignent-ils.



© 2009 Rénover l'immobilier I mentions légales I contacts
Réalisation : getshorty
autre site: