« Le logement pèse trop sur le budget des ménages. Les Français ont moins besoin d’aides financières
envoyer l'article par mail envoyer à un ami article du 16/04/2012 09:13

« Le logement pèse trop sur le budget des ménages. Les Français ont moins besoin d’aides financières pour se loger que de logements accessibles à des coûts raisonnables. Nous voulons donc construire plus et proposer des parcours résidentiels adaptés pour chacun, depuis les études ou l’entrée dans la vie active jusqu’à l’accession à la propriété, qui reste un objectif majeur de notre action. Nous voulons maintenir notre effort sur la construction de logements sociaux mais aussi construire plus de logements intermédiaires pour les classes moyennes.
Nous comptons encourager les maires « constructeurs » en zone tendue, grâce à des modulations des dotations de l’État en fonction des efforts des communes. Nous souhaitons mobiliser les terrains disponibles, grâce à une fiscalité adaptée qui permet de lutter contre la rétention du foncier non bâti dans les zones tendues, et grâce à un plan d’urgence de l’État pour construire sur les terrains publics non utilisés.
Pour favoriser l’accès à la propriété, nous voulons instaurer un « droit d’achat » pour les locataires de logements sociaux. Les revenus de ces ventes contribueront au financement de nouveaux logements sociaux.
Nous souhaitons aussi créer un « bail gagnant-gagnant » : le propriétaire accepterait de pratiquer des loyers faibles et de renoncer aux garanties, en échange de délais de préavis plus réduits et de procédures d’expulsion accélérées."




verbatim - archives

1 | 2 | 3 | 4

"Dans un contexte où beaucoup de personnes en situation de handicap rencontrent des difficultés pour trouver un logement accessible"
" Il faut faire évoluer la gouvernance du système énergétique français vers davantage de décentralisation et de démocratie locale "
Immobilier : où en est la réforme d’Emmanuel Macron ?
« L’impôt sur la fortune immobilière (IFI) devrait rapporter...
« Nous ramènerons à 15 ans le délai de détention pour une exonération totale des plus-values immobilières
« Pour beaucoup de nos concitoyens se loger est devenu aussi difficile que de trouver un emploi ! Ce marché est tellement encadré et subventionné qu’il est embolisé »
« Londres a besoin de Paris. Les Londoniens ont voté à 60 % contre le “Brexit”. Il faut que Paris réponde présent.
« L’encadrement des loyers, j’y suis fermement opposée car j’estime que c’est un mauvais signal donné aux investisseurs sans lesquels nous ne pourrons pas résoudre la crise du logement »
« 2020 est une étape essentielle puisque nous nous situons à un tournant, celui d’une mutation industrielle et énergétique qui transforme la ville et les territoires »
« Cette loi redonnera plus de droits aux Français, et en particulier aux plus jeunes »
« Pour répondre aux attentes des Parisiens, nous souhaitons produire un véritable choc sur le marché du logement
"Nous avons besoin d’entreprises, nous avons besoin d’entreprises de services et nous avons besoin de la finance"
"Notre ambition doit être de simplifier pour construire plus et pour construire plus vite"
« Sur le logement, je prends un engagement : pour un nouveau logement social, un nouveau...
Le changement dans le logement, c’est maintenant.
1 | 2 | 3 | 4
© 2009 Rénover l'immobilier I mentions légales I contacts
Réalisation : getshorty
autre site: